BiblioMonde

Joël Cornuault

Écrivain, spécialiste d'Élisée Reclus

Né en 1950, Joël Cornuault est l’auteur d'essais (notamment sur Li Ts’ing-tchao, Élisée Reclus, André Breton), poèmes (Cœur d'oiseau, dent de lion, Ta langue de feuille), articles (dans Plein Chant, Europe) et préfaces (Elie et Elisée Reclus, Franz Schrader, Ralph Waldo Emerson). Il a traduit, entre autres, Kenneth Rexroth, Henry David Thoreau, John Burroughs, William Gilpin. Il poursuit parallèlement une activité d'éditeur à l'enseigne de la Librairie La Brèche, éditions, établies à Vichy (France).

«  Joël Cornuault est un écrivain qui aime les proses vagabondes, les méditations itinérantes qui embrassent des parcelles du monde dans le cercle du regard et de la pensée. Il peut s’agir d’un paysage, d’un instant de vie, d’un souvenir, ou encore de l’évocation de l’œuvre d’un poète ou d’un peintre. Le mouvement même de son écriture rend sensible un mélange de détachement et d’implication dans la marche du monde, de retraite silencieuse et de vive sensibilité du corps et de l’esprit. » (Jean-Baptiste Para, revue Europe)

Parmi ses publications

Essais, littérature, poésie

 Ce qui fait oiseau, Isolato  (à paraître, 2011)

 De la lyrique amoureuse  (Pierre Mainard, 2010)

 Ta langue de feuille, poème  (Pierre Mainard, 2010)

 Cœur d’oiseau , poème, dessins de Jean-Marc Scanreigh, (Pierre Mainard, 2008)

 Élisée Reclus. Six études en géographie sensible  (Isolato, 2008)

 Le nom de Matisse aux lèvres, poèmes  (Pierre Mainard, 2007)

 Souvent nous cheminons, Chroniques désordonnées II  (Pierre Mainard, 2006)

 Je me vêts de ton épaule , poème, dessins de Jean-Marc Scanreigh, (Pierre Mainard, 2005)

 La grammaire entre tes joues, poème  (Pierre Mainard, 2004)

 André Breton & Saint-Cirq-Lapopie  (Plein Chant, 2003

 Souviens-toi de vivre, poèmes, essais et chroniques  (Plein Chant, 2001)

 Élisée Reclus, étonnant géographe  (Fanlac, 1999)

 Nostalgie de Wou-ling  (Pierre Mainard, 1999, 2003)

 Chroniques désordonnées  (Fédérop, 1997)

 Élisée Reclus, géographe et poète  (Fédérop, 1995, 2002, 2003)

 Éloge de Gilgamesh  (Fédérop, 1994)

 Une île en Périgord , illustrations de Philippe Davaine, (Fanlac, 1993)

 Les Attachements  (Plein Chant, 1989)

 Portraits de Florentin, précédé de Apprentissages  (Plein Chant, 1987), lithographies de Luc Blanchard

 Géographies humaines et autres textes  (Plein Chant, 1985), frontispice de Luc Blanchard



Editions et traductions

 Le Paysage de la forêt , par William Gilpin, traduit de l’anglais et préfacé, (Premières pierres, 2010)

 L'art de voir les choses , par John Burroughs, traduit de l’américain et préfacé, (Fédérop, 2007)

 Les Yeux perçants , par John Burroughs, (Librairie La Brèche, 2006)

 Construire sa maison , par John Burroughs, traduit de l'américain et préfacé, (Premières pierres, 2005)

 La nuit et le clair de lune , par Henry David Thoreau, traduit de l'américain et commenté, (Librairie La Brèche, 2002)

 Du sentiment de la nature dans les sociétés modernes et autres textes , par Elisée Reclus, anthologie composée, présentée et annotée, (Premières pierres, 2002)

 Les constellations d'hiver , par Kenneth Rexroth, poèmes traduits de l'américain, (Librairie La Brèche, 1999)

 Le San Francisco de Kenneth Rexroth , chroniques traduites de l'américain et présentées, (Plein Chant, 1997)

 L'automne en Californie , par Kenneth Rexroth, poèmes traduits de l'américain et préfacés, (Fédérop, 1994)

 Les classiques revisités , par Kenneth Rexroth, essais traduits de l'américain par Nadine Bloch et Joël Cornuault, (Plein Chant, 1991)


- Élisée Reclus, étonnant géographe

 
© BiblioMonde.com