BiblioMonde

Jean-Louis Miège



Historien français, spécialiste du Maroc au XIXe siècle

Né en 1923 à Rabat Jean-Louis Miege est le fils d' Émile Miege qui a fondé et dirigé la recherche agronomique au Maroc de 1918 à 1940. Professeur émérite à l’université de Provence, il est responsable d'une revue consacrée aux relations entre l'Europe et le Maroc, publiée aux éditions La Porte de Rabat, et, chez le même éditeur, d'une d’une collection, Mémoire du Maroc, qui réunit des textes introuvables, épuisés ou rares. Il a rédigé la préface du catalogue de l'exposition du Petit Palais à Paris consacré au Maroc, dans le cadre du Temps du Maroc (1999).



Sur la Toile

Sa vie, son œuvre par Taïeb Chadi, Maroc Hebdo, 2000.


Parmi ses publications

 Le Maroc  (Que-sais-je ?, Puf, 9e édit. 2001).

 Tétouan, ville andalouse Marocaine  (CNRS, 1996) : Introduction, sommaire et conclusion.

 Lyautey, Paroles d’action  (Imprimerie nationale, 1995) : Lyautey a beaucoup écrit et beaucoup conservé. Lettres privées, rapports, allocutions, articles... Un choix de textes de 1903 à 1926 opéré et commenté par Jean-Louis Miège.


 Tanger, porte entre deux mondes  (ARC, 1982) : Un « beau livre » de Georges Bousquet et Jean-Louis Miège (photos de Jacques Denarnaud)
présentation de l’éditeur et sommaire.

 Expansion européenne et décolonisation de 1870 à nos jours  (Puf, 1973).

 Une mission française à Marrakech  (1969).

 Le Maroc et l’Europe, 1838-1894  (4 tomes, 1961-63) : Sa thèse qui reste une référence pour tous ceux qui veulent comprendre l’histoire contemporaine du Maroc. Elle a été rééditée en 6 tomes aux éditions La Porte, Rabat.

 Les Européens à Casablanca au XIXe siècle  (Larose 1953).

 Le Maroc  (Artaud, 1952).


- Le Maroc
- Abcdaire du Maroc
- Tétouan, ville andalouse marocaine

 
© BiblioMonde.com