BiblioMonde

Jean-Louis Briquet

Politologue, spécialiste de l'Italie

Doctorat en science politique de la Sorbonne (1994), Jean-Louis Briquet est également diplômé de l’École normale supérieure de Saint-Cloud (1986) ainsi qu’en littérature et sociologie.
Professeur invité aux Universités de Turin et Palerme (1994-2000), il est nommé au CNRS en 1994 et rejoint le CERI en 1998.

Il est co-rédacteur en chef de la revue Politix depuis 2006, membre de son comité de rédaction depuis 1987, comme de ceux des revues Global Crime et Meridiana. Rivista di storia e di scienze sociali depuis 2003.

Sa thèse portait sur la sociohistoire du clientélisme en Corse de la fin du XIXe siècle aux années 1980, traduite sous le titre, La Tradition en mouvement. Clientélisme et politique en Corse, (Belin, 1997).

Il conduit des recherches sur les pratiques politiques officieuses et sur l’histoire politique de l’Italie, et plus généralement sur la corruption et les collusions politicomafieuses. Elles se sont ensuite étendus à l'étude de la dénonciation publique de telles pratiques (co-direction avec Philippe Garraud de Juger la politique. Entreprises et entrepreneurs critiques de la politique (Presses universitaires de Rennes, 2001) et à l'analyse des processus de crise et de délégitimation. Ses travaux portent actuellement sur la sociologie politique du berlusconisme. En 2007, il a publié Mafia, justice et politique en Italie (Karthala).

Par ailleurs Jean-Louis Briquet a co-dirigé, avec Romain Bertrand et Peter Pels, Cultures of Voting. The Hidden History of the Secret Ballot (Hurst & C°, 2007).

Sur la Toile

Sa bibliographie complète sur le site du CERI


- Mafia, justice et politique en Italie

 
© BiblioMonde.com