BiblioMonde

Jean-Jacques Becker

Historien, spécialiste de la Première Guerre mondiale

Né en 1928, Jean-Jacques Becker est spécialiste de renommée internationale de l’histoire de l’opinion publique, des forces politiques et de la guerre au XXe siècle. Il est professeur émérite d'histoire contemporaine à l'université de Paris X-Nanterre et président du Centre de recherche de l'Historial de la Grande Guerre à Péronne.

En 1976, il soutient sa thèse de doctorat sur L’opinion publique française et les débuts de la guerre de 1914. Il a ensuite consacré la plus grande partie de ses recherches à l'étude de la Première Guerre mondiale, puis il a engagé ses travaux vers l'histoire politique et l'analyse de la société de gauche en France.

Il a enseigné à l'Université de Clermont-Ferrand, à Paris-X Nanterre et à l'Institut d'études politiques de Paris. Il est aussi président du centre de recherche de l'Historial de la Grande Guerre à Péronne. Il a codirigé L'encyclopédie de la Grande guerre (Bayard, 2004) et a écrit plusieurs ouvrages sur la guerre de 1914, notamment : 1914, Comment les Français sont entrés dans la guerre et Les Français dans la Grande Guerre (Complexe). Sa fille, Annette Becker, est également historienne et spécialiste de la Grande Guerre.

Jean-Jacques Becker est l'un des promoteurs éminents du concept de « consentement patriotique » qui expliquerait que les opinions publiques européennes auraient massivement soutenu le conflit. D'autres historiens comme Rémy Cazals et Frédéric Rousseau, en France sont beaucoup plus réservés quant à l'approbation par les populations européennes de l'entrée en guerre de leur pays.

Sur la Toile

Historial de la Grande Guerre de Péronne (France).






- Juifs de France (Les)
- Dictionnaire de la Grande Guerre
- La Grande Guerre : une histoire franco-allemande
- Victoire et frustrations (1914-1929)
- Encyclopédie de la Grande Guerre

 
© BiblioMonde.com