BiblioMonde

Jean Daniélou

Homme d'église (jésuite) et historien spécialiste des origines du christianisme (1905-1974)

Né en 1905, dans une famille bourgeoise de Neuilly-sur-Seine, Jean Daniélou est le fils d'un homme politique breton anticlérical, Charles Daniélou qui deviendra ministre. Sa mère Madeleine Clamorgan, appartenant à une vieille famille de la noblesse normande est connue sous le nom de Madeleine Daniélou comme la fondatrice des institutions catholique Sainte-Marie et d'une Université libre de jeunes filles. Son jeune frère, Alain Daniélou s'est tourné vers l'hindousime et est devenu un des grands indianistes français.

Jean Daniélou fait des études de lettres à la Sorbonne. Il est agrégé de grammaire en 1927. En, 1929, est admis dans la Compagnie de Jésus en 1929. Il poursuit des études de philosophie à Jersey (1931-1934). En 1934, il est professeur au collège Saint-Joseph de Poitiers (1934-1936). Puis, il entreprend des études de théologie à Lyon (1936-1939), avant d'être ordonné prêtre en 1938. Il est longtemps aumônier de l’École normale supérieure de jeunes filles (1942-1969) et en même temps professeur d’histoire des origines chrétiennes à la Faculté catholique de théologie de Paris (1943-1969). Jean Daniélou fut l'un des artisans du renouveau biblique et patristique au lendemain de la seconde guerre mondiale.

En même temps, il poursuit son ascension au sein de l'église catholique. De 1962 à 1965, il est expert au Concile Vatican II, puis il est nommé archevêque de Taormina (Italie) en 1969. Enfin, la même année, Jean Daniélou est créé cardinal par le pape Paul VI.

Il est le fondateur, avec le Père Henri de Lubac, de la collection Sources chrétiennes en 1944, il publie également de nombreux article pour la revue Études (1944-1969) et participe avec Marcel Moré à la Revue Dieu Vivant (1945-1956). En 1961, Jean Daniélou est doyen de la Faculté de Théologie de Paris (1961) et élu à l’Académie française en 1972, deux ans avant sa mort en 1974. Son décès d'une crise cardiaque, chez une prostituée parisienne, avait quelque peu embarrassé l'église.

Dans BiblioMonde

Le cardinal et l'hindouiste : le mystère des frères Daniélou


- Les symboles chrétiens primitifs
- L'Église des premiers temps
- Manuscrits de la mer Morte (Les)

 
© BiblioMonde.com