BiblioMonde

Jacques Le Rider

Historien français, germaniste, spécialiste de l'Autriche

Né en 1954, à Athènes où son père était chercheur, Jacques Le Rider est ancien élève de l'ENS, agrégé d'allemand, docteur ès lettre, il a enseigné à l'université Paris-VIII. C'est un des meilleurs analyste de l'identité autrichienne qu'il étudie depuis son premier séjour à Vienne en 1974, pour son mémoire de maîtrise, jusqu'à sa nomination à au poste de directeur de Institut français de Vienne en 1994. Jacques Le Rider est depuis 2001, directeur d'étude à l'École pratique des hautes études (EPHE).

Jacques Le Rider est un des rares intellectuels français à s'être exprimé sur la situation politique autrichienne pour marquer sa vive réprobation et son inquiétude face à l'entrée de l'extrême droite dans le gouvernement autrichien en février 2000. Ses détracteurs l'ont accusé de pessimisme, voire de nier l'existence des intellectuels autrichiens. Le dépit de Jacques Le Rider face à cette situation politique exceptionnelle semble à la hauteur de la passion qu'il cultive pour ce pays.

Spécialiste d'histoire culturelle du monde germanique, de la Mitteleuropa et des échanges culturels entre la France et l'Autriche. Il dirige avec Michel Espagne la revue Revue germanique internationale et la collection Perspectives germaniques au Puf. Jacques Le Rider a créé la Société Thomas Bernardt.

Sa bibliographie complète sur le site de l'ENS.

Parmi ses publications

Les juifs viennois à la belle époque (1867-1914)  (Albin Michel, 2013)

 Fritz Mauthner : Scepticisme linguistique et modernité. Une biographie intellectuelle  (Bartillat, 2012)

 Faust, le vertige de la science (avec Paul-Jean Franceschini)  (Larousse, 2010)

 L’Allemagne au temps du réalisme. De l'espoir au désenchantement (1848-1890)  (Albin Michel, 2008)

 Malwida von Meysenbug. Une Européenne du XIXe siècle  (Bartillat, 2005)

 Arthur Schnitzler ou la Belle Époque viennoise  (Belin, 2003)

Freud, de l'Acropole au Sinaï (Puf, 2002), sous-titre  : Le retour à l'Antique des Modernes viennois

L' Autriche de M. Haider. Un journal de l'année 2000 (Puf, 2001)

Journaux intimes viennois (Puf, 2000)

Nietzsche en France, de la fin du XIXe siècle au temps présent (Puf, 1999). À propos de ce livre

Autour du « Malaise dans la culture » de Freud (PUF, 1998) écrit avec Michel Plon, Gérard Raulet et Henri Rey-Flaud).

Les littératures de langue allemande en Europe centrale. Des Lumières à nos jours (Puf, 1998), ouvrage collectif dirigé en collaboration avec Fridrun Rinner.

Max Nordau (1849-1923) (Le Cerf, 1998), sous-titre : Critique de la dégénérescence, médiateur franco-allemand, père fondateur du sionisme. Textes édités par Delphine Bechtel, Dominique Bourel et Jacques Le Rider. Le penseur Max Nordau (1849-1923) est une figure emblématique du sionisme. Cet ouvrage, somme de travaux de spécialistes de différents pays, se propose de faire le point sur son œuvre et d'en analyser les ambiguïtés.

Les Couleurs et les mots (Puf, 1997)

La Mitteleuropa - N°2846 (Puf, Que sais-je ?, 1994), traduit en allemand, en italien, en roumain, en croate et en espagnol.

Hugo von Hofmannsthal (Puf, 1995), traduit en allemand.

De Sils-Maria à Jérusalem (Le Cerf, 1991) , ouvrage collectif dirigé par Dominique Bourel et Jacques Le Rider Ce livre aborde deux questions : les rapports de Nietzsche avec le judaïsme et avec les Juifs; et les lectures que les Juifs ont faites des écrits de Nietzsche depuis la fin du siècle dernier. Paradoxalement, Nietzsche fut un aiguillon du renouveau juif et sans doute un des auteurs le plus médités, à Prague, Paris, Vienne, Budapest et Jérusalem (il fut traduit rapidement en yiddish et en hébreu).

Modernité viennoise et crises de l'identité (Puf, 1990, réédit. 2000), traduit en allemand, en portugais, en anglais et en roumain. Prix Gegner de l'Académie des Sciences Morales et Politiques, 1999.

Le cas Otto Weininger (Puf, 1982), sous-titre : Racines de l'antiféminisme et de l'antisémitisme, traduit en allemand, Prix Strasbourg de la Fondation F.V.S., 1983.





- Modernité viennoise et crises de l'identité
- Journaux intimes viennois
- Hugo von Hofmannsthal
- Littératures de langue allemande en Europe centrale
- Nietzsche en France de la fin du XIXe siècle au temps présent
- Mitteleuropa (La)
- Autriche de M. Haider (L')
- Malwida von Meysenbug (1816-1903)
- Les juifs viennois à la belle époque (1867-1914)
- La Galicie au temps des Habsbourg (1772-1918)
- L'Allemagne au temps du réalisme
- Dictionnaire du monde germanique

 
© BiblioMonde.com