BiblioMonde

Jacques Derogy

Journaliste et écrivain français (1925-1997). On le présente souvent comme le véritable initiateur du journalisme d'investigation en France.

Né en 1925 à Neuilly-sur-Seine, Jacques Julien Weitzmann, s’engage dans la Résistance avec les communistes sous le nom de Jacques Derogy, alors qu'il n'avait pas 20 ans, après avoir échappé aux rafles antisémites de Vichy (il est parisien d’ascendance judéo-comtadine). Licencié en philosophie, il entre à Franc-Tireur et assure pour ce quotidien le reportage sur l’affaire de l’Exodus (1947). Il travaille ensuite au journal Libération (le quotidien dirigé par d'Astier de la Vigerie), où il publie une grande enquête sur la réalité sordide de l'avortement clandestin, destinée à soutenir la création du Planning familial. Ce qui lui vaudra des problèmes avec la direction du Parti communiste.

Plus tard, il travaille à L’Express, qui met l’affaire Ben Barka à la une avec les révélations de Jacques Derogy et Jean-François Kahn (janvier 1966). Pour le même hebdomadaire, il couvre la guerre des Six-Jours (1967). Toute sa vie, il s’intéresse à Israël sur lequel il publie plusieurs livres. Il passe de l'Express à l'Événement du jeudi et enfin à Marianne.

Il est à l'origine de l'enquête qui aboutit à la découverte de Paul Touvier, ancien chef de la Milice à Lyon, et à sa condamnation pour crime contre l'humanité. Il enquête à Marseille sur l'assassinat du juge Michel, la tuerie d'Auriol et les révélations les activités du SAC (le Service d'action civique, proche du mouvement gaulliste). Plus tard, il s’intéresse aux affaires du septennat de Valéry Giscard d'Estaing en particulier la corruption sur la Côte d’Azur… Enquête sur les « Affaires » d'un septennat, Enquête sur les mystères de Marseille, Enquête sur trois secrets d'État, Enquête sur un Carrefour dangereux, Investigation, passion : enquête sur 30 ans d'affaires écrits avec Jean-Marie Pontaut.

Il est mort d’un cancer en octobre 1997 à Paris. Un prix de journalisme d'investigation Jacques Derogy-l'Express (doté de 30 000 F) a été créé à la mémoire de Jacques Derogy, un des pionniers du journalisme d'investigation en France, membre de l'UIJPLF.



Parmi ses publications

 Ils ont tué Ben Barka  (Fayard, 1999) : Derogy, décédé en 1997, ne publia pas ce manuscrit de son vivant. Retrouvé après sa mort dans ses archives par sa femme, il est aujourd'hui publié, augmenté d'une deuxième partie écrite trente ans après par Frédéric Ploquin.

 Une ligne de chance  (Fayard, 1998) : L’autobiographie de l’auteur inachevée par sa mort en octobre 1997. Le livre est complété d’une postface de Françoise Giroud

 Ils ont tué Rabin  (Robert Laffont, 1996)
En collaboration avec Hesi Carmel, un plaidoyer contre l’extrême droite israélienne.

 Cent récits sur l’histoire contemporaine d’Israël  (1996).

 Le siècle d'Israël  (Fayard, 1995) : Écrit avec Hesi Carmel


 Investigation, passion, Enquête sur 30 ans d'affaires  (Fayard, 1993) : Écrit avec Jean-Marie Pontaut. Pour la première fois de leur carrière de journalistes d'investigation, les deux auteurs racontent à la première personne du singulier leurs enquêtes, telles qu'ils les ont vécues, séparément ou en commun, sur trente « Affaires » marquantes des trente années de Ve République de 1959 à 1990.

 Bonaparte en Terre sainte  (Fayard, 1992) : En collaboration avec Hesi Carmel, le récit des cent jours de Bonaparte en Terre sainte, début 1799, aussitôt après la campagne d'Égypte.

 Enquête sur les ripoux de la Côte  (Fayard, 1991) : Écrit avec Jean-Marie Pontaut, de l’affaire Médecin au meurtre de Yann Piat.

 Operation Nemesis  (Fayard, 1986) : L’histoire d’une traque sur trois continents, décidée en Arménie alors indépendante et à Constantinople occupée par les Alliés, organisée à partir de Boston, répercutée à Genève, exécutée à Berlin, Rome, Tiflis et jusqu'en Asie centrale.

 Le cas Wallenberg  (Ramsay, 1980)

 Histoire de l'Exodus  (Fayard) : La reconstitution de l’histoire de ce bateau et de ses passagers (des juifs européens désireux de se rendre en Palestine) grâce aux archives secrètes du Mossad et de la DST.

 Histoire secrète d’Israël
(Olivier Orban, 1978) : Écrit avec Hesi Carmel.


- Ils ont tué Ben Barka
- Investigation, passion
- Une ligne de chance : Autobiographie interrompue
- Histoire de l'Exodus
- Opération Némésis
- Bonaparte en Terre sainte

 
© BiblioMonde.com