BiblioMonde

Guy Hennebelle

Journaliste de cinéma et éditeur

Né en 1941 à Armentières (Nord de la France), Guy Hennebelle a fait ses études de journalisme à Saint Luc, en Belgique. Après 1962, il séjourne en Algérie et participe à plusieurs journaux algériens (Algérie Actualité et Révolution africaine).

Il est de retour en France en 1968 et collabore à Jeune Afrique ainsi qu’à des revues de cinéma comme Cinéma, Jeune Cinéma, Cahiers du cinéma, Cinéaste, Cinéma-Québec... et se met au service des cinématographies militantes et minoritaires.

Avec Monique Martineau, son épouse, Guy Hennebelle a fondé et dirigé des revues CinémAction (à partir de 1978) et Panoramiques (à partir de 1991). Il était aussi le directeur de la collection 7e Art aux Éditions du Cerf, de 1983 à 2003, date de son décès des suites d’un cancer.

« Née dans la mouvance du cinéma militant, la revueCinémAction, sous la direction de Guy Hennebelle, a fait connaître des cinémas se développant en marge d’Hollywood, notamment dans le Tiers-Monde. Elle a donné une tribune à toutes les expressions " minoritaires " en France  : femmes, immigrés, handicapés, homosexuels, paysans, " minorités " régionales. Avec le déclin du cinéma militant et de la cinéphilie portée par les fédérations de ciné-clubs, elle a accompagné l’institutionnalisation de l’enseignement du cinéma et de l’audiovisuel en France et en Europe  : des dossiers de fond ont été rassemblés par des universitaires sur l’histoire et les théories du cinéma et de la communication, les genres, le scénario, le montage, les archives et les métiers du cinéma et de l’audiovisuel. » (extrait du site de la revue Panoramique)


- Cinémas nationaux contre Hollywood (Les)

 
© BiblioMonde.com