BiblioMonde

Gheorghi Gospodinov

Le plus en vue des écrivains bulgares contemporains

Né en 1968 à Jambol, dans le sud-est de la Bulgarie, Gheorghi Gospodinov a fait des études de lettres à l'université de Sofia, il devient rédacteur en chef du journal Literatouren vestnik, l'hebdomadaire littéraire qui a su s'imposer à Sofia par sa liberté - et ses impertinences -, et conseiller éditorial pour la poésie dans la maison qui le publie (Janet 45). Il est poète lui-même : Lapidarium (1992), Le cerisier de la nation (1996), deux recueils de poésies.

Gheorghi Gospodinov n'est passé à la fiction qu'en 1999 avec Roman Naturel, aussitôt couronné par un prix important, salué par toute la presse bulgare pour sa radicale nouveauté... Ce livre s'est vendu à plus de 40 000 exemplaires en Bulgarie. En 2011, il publie un deuxième roman, La physique de la mélancolie... Gheorghi Gospodinov est l'auteur le plus lu en Bulgarie aujourd'hui, par ses succès, il a contribué à faire du roman, le genre dominant de la littérature bulgare du XXIe siècle, à la place de la poésie. Ses romans ont été traduits en français par Marie Vrinat-Nikolov.

Il enseigne la littérature bulgare contemporaine à la Nouvelle université bulgare et à l'Institut de littérature de Sofia (BAN). Son œuvre est traduite dans de nombreux pays.

-> Guéorgui Gospodinov, Georgi Gospodinov (selon la méthode de transcription du cyrillique : Георги Господинов) ou Georges Gospodinov

Dans BiblioMonde

Une nouvelle dans Concerto pour phrase


- Un roman naturel
- Alphabet des femmes (L')
- Physique de la mélancolie

 
© BiblioMonde.com