BiblioMonde

Franz Werfel

Écrivain autrichien

Né en 1890 à Prague, Franz Werfel est issu de la bourgeoisie juive-allemande, mais il est scolarisé dans un établissement catholique ce qui impregrera son œuvre. Au lycée de Prague, il se lie d’amitié à Franz Kafka et à Max Brod, et publie très jeune des poèmes. Il est d'abord reconnu comme poète (avec un succès comparable à celui de Stefan George ou de Hofmannsthal) avant de devenir dramaturge et romancier. Marié à la veuve de Gustav Mahler, Alma Mahler, il vécut jusqu'en 1938 à Vienne. En 1938 le couple fuit devant les troupes allemandes et se réfugie en France, à Sanary-sur-Mer. En 1940 ils sont à Lourdes où Werfel s'intéresse à Bernadette Soubirous, Après la traversée des Pyrénées avec Heinrich et Golo Mann, deux fils de Thomas Mann, le couple se trouve au Portugal d'où ils émigrent aux États-Unis. En 1941 il est naturalisé américain. Il meurt Beverly Hills (Californie) en 1945 d'une attaque cardiaque, à l'âge de 54 ans.

Outre son Verdi (1924, première édition en Français : Attinger, 1933) qui connut un grand succès, Franz Werfel acquit une renommée mondiale avec les Quarante Jours du Musa Dagh (1933, édition française : Albin Michel, 1986) et avec le Chant de Bemadette (1941; édition française : Albin Michel, 1990). Franz Werfel était un des protagonistes du courant expressionniste de l'entre-guerre. Ses principaux thèmes sont la musique, l'histoire et la foi catholique bien qu'il ne se soit jamais converti.


- Les Quarante jours de Musa Dagh
- Une écriture bleu pâle
- Paradis volé (Le)
- Mort du petit-bourgeois (La)
- Verdi
- Passé ressuscité (Le)

 
© BiblioMonde.com