BiblioMonde

Félix Kreissler

Historien (1917-2004), fondateur des études autrichiennes en France

Né à Vienne en 1917, il a émigré en France en 1937. Après avoir combattu l’austro-fascisme, puis le nazisme en Autriche, Félix Kreissler a rejoint la Résistance en France. Arrêté, il a été torturé à Lyon par les hommes de Klaus Barbie. Il sera déporté, en 1944, au camp de concentration de Buchenwald. Après un retour en Autriche, il s’installe en France à la fin des années 1950 où il enseigne à l’université de Rouen. Il est le fondateur fondateur du Centre d'études et de recherches autrichiennes (CERA) à l'université de Rouen et de la revue Austriaca. Il mena une lutte pour l'identité autrichienne contre toute forme de xénophobie.


Sur la Toile

Félix Kreissler, ancien résistant autrichien (entretien avec Pierre Barbancey, L'Humanité, 3 février 2000)

Le CERA, Centre d'études et de recherches autrichiennes de l'université de Rouen, fondé en 1975 par le Professeur Felix Kreissler.

La revue Austriaca, cahier universitaire d'information sur l'Autriche.

Parmi ses publications

L'Autriche, brûlure de l'histoire (PUR-CERA, 2000)

La culture, une résistance subversive. Essai sur la culture autrichienne (PUR-CERA, 1999)

Les Autrichiens dans la Résistance (PUR-CERA, 1996), ouvrage collectif sous la direction de Paul Pasteur et de Félix Kreissler.

L'Anschluss : affaire européenne (PUR-CERA, 1995)

L'Autriche, treizième des douze ? (PUR-CERA, 1995)

L'Autriche 1867-1939. Naissance d'une identité culturelle (PUR, 1992), ouvrage collectif sous la direction de Félix Kreissler.


- Autriche 1867-1939
- Culture, une résistance subversive (La)
- Autriche (L'), brûlure de l'Histoire
- Autrichiens dans la Résistance (Les)
- Anschluss (L'). Une affaire européenne

 
© BiblioMonde.com