BiblioMonde

Fariba Hachtroudi

Journaliste et écrivaine

Née à Téhéran en 1951, Fariba Hachtroudi est la fille de Moschen Hachtroudi, éminent mathématicien et défenseur de la démocratie. Elle fait des études d’art et d’archéologie en France. Si, elle vit à Paris depuis son adolescence, elle est désorientée par la révolution islamiste en Iran, qu’elle vit loin de son pays. En 1981, elle par s’installer au Sri Lanka. Elle enseigne à l’université de Colombo.

À son retour en France, en 1983, Fariba Hachtroudi commence à dénoncer les crimes du régime de Khomeyni, en écrivant des articles dans la presse. Ce qui lui vaut une fatwa de condamnation à mort. En 1985, elle effectue un voyage clandestin dans son pays qu'elle décrit dans L'Exilée (Payot, 1985) qui la réconcilie avec sa terre natale : un Iran qu’elle découvre en guerre et aux prises avec la barbarie. Fariba Hachtroudi écrit plusieurs romans et documents pour exorciser cette réalité. Elle anime l'association humanitaire MoHa et elle est engagée au sein du Conseil national de la résistance iranienne

Depuis 1990, elle collabore avec le photographe Laurent Péters. En 2002, il ont reçu le premier prix du reportage culturel de Sicile.


- Iran, les rives du sang
- Femmes iraniennes : Vingt-cinq ans d'inquisition islamiste
- Le Chili sur les traces de Neruda

 
© BiblioMonde.com