BiblioMonde

Éric Hazan

Écrivain et éditeur

Ancien chirurgien des hôpitaux de Paris, Éric Hazan a repris en 1983 les éditions Hazan créées par son père, avant de créer en 1998, sa propre maison, La Fabrique dans laquelle il publie des textes engagés à gauche et prônant la paix au Proche-Orient où il a séjourné comme médecin. Il est aussi traducteur (notamment des œuvres de Edward Said).

« Il est né dans les livres : son grand-père, juif égyptien, tenait une librairie française au Caire. Son père et sa mère, "palestinienne d'avant la Palestine", arrivés à Paris dans les années 1920, ont créé les éditions de Cluny. Sous l'Occupation, ses parents et lui se réfugient dans le Midi. À la Libération, son père fonde les éditions Hazan, spécialisées dans les livres d'art, avec l'intuition que l'impression offset ouvrait des potentialités formidables et permettait d'éditer des livres en couleurs à moindre coût. (...) Tout jeune, dit-il, je voulais être historien, mais mon père m'a poussé à faire médecine. (...) Hazan passe son internat, et se spécialise dans la chirurgie cardiaque pour enfants, à Laennec. La guerre d'Algérie le conduit à d'autres consultations : il aide le FLN et part, en 1962, avec un groupe de médecins volontaires dans un hôpital de la Mitidja. "Les médecins français étaient quasiment tous partis et les médecins bulgares et tchèques n'étaient pas encore arrivés. Il y avait un trou sanitaire à combler". (...)

De retour en France, il continue à exercer, s'éloigne du parti communiste, dont il avait été compagnon de route, et engage, avec d'autres, la lutte pour la libéralisation de l'avortement. Il part encore au Liban, dévasté par la guerre, dans un hôpital situé près d'une mosquée, "ce qui d'un point de vue stratégique était une très mauvaise idée car c'était une cible idéale". De retour à Paris, le chirurgien tombe la blouse blanche pour reprendre la maison d'édition familiale en 1983. (...) J'avais fait pas mal de choses dans ma spécialité et j'ai voulu changer de route. Je ne le regrette pas. J'ai travaillé avec de bons auteurs et publié des livres dont je suis fier et qui continuent leur carrière aujourd'hui, comme le livre de Daniel Arasse sur Vinci, celui de Franco Borsi sur Ucello, ou celui de Jean Douchet sur la Nouvelle Vague. » (...)

En 1998, il part ainsi d'Hachette et crée les éditions La Fabrique, ouvertes aux textes de philosophes, d'historiens ou de "personnes dont le parcours en dit souvent plus long qu'un essai". » (extraits d'un article de Gilles Heuré, Télérama, 4 janvier 2003)

Sur la Toile

Le site de l'auteur propose de nombreux textes (articles, préfaces, éditoriaux...)


- Notes sur l'occupation, Naplouse, Kalkilyia, Hébron

 
© BiblioMonde.com