BiblioMonde

Emilia Dvorianova

Romancière bulgare

Née en 1958 à Sofia, Emilia Dvorianova a d’abord étudié le piano, puis la philosophie de 1979 à 1984 à l’Université de Sofia. En 1991, elle obtient un doctorat de philosophie avec une thèse sur L'Identité esthétique du christianisme. Elle est l’auteur de plusieurs romans dont Passion ou la mort d'Alissa, qui lui a valu le prix Ognichté 1996, Madame G, publié à Sofia en 2001, La maison et La Velata. Emilia Dvorianova est responsable du programme « écriture littéraire » à la Nouvelle Université bulgare.

« L’écriture féminine d’Emilia Dvorianova (…) reflète la lassitude typique de notre fin de siècle face au normes, la maturité paisible par rapport au changement, qui dépasse l’extase infantile de la révolte. C’est le "post" du modernisme, commencé au début de notre siècle. » (Miléna Kirova, Bulgarie)


Dans BiblioMonde

Une nouvelle dans Concerto pour phrase


Sur la Toile

À propos de son roman, Madame G.


- Passion ou la mort d’Alissa

 
© BiblioMonde.com