BiblioMonde

Ella Shohat


Sociologue israélienne, spécialiste de la question des « juifs-arabes »

Née en Israël dans une famille de juifs irakiens originaires de Bagdad qui avaient quitté leur pays dans les années 1950, Ella Shohat s'identifie comme « arabe-juive ». « En tant qu’Arabe juive, écrit-elle, je suis souvent amenée à expliquer les “mystères” de cette entité antinomique. Expliquer que nous parlions l’arabe et pas le yiddish, que pendant des millénaires, notre culture, comme notre créativité profane ou religieuse s’est largement exprimée en arabe. »

Elle est une figure emblématique des intellectuels et militants orientaux de la deuxième génération - celle née en Israël après l’immigration massive de Juifs du Maghreb et du Moyen-Orient dans les années 1950-1960 - qui développèrent à partir de la fin des années 1980 une critique radicale du sionisme et de la société israélienne façonnée par les ashkénases

Professeure à l'université de New York en études moyen-orientales et littérature comparée, Ella Shohat a publié de nombreux ouvrages et articles sur le postcolonialisme et notamment sur les rapports entre les concepts d'Arabe, de juif et de juif oriental.

Sur la Toile

La page perso de l'auteure (angl.)


- Le sionisme du point de vue de ses victimes juives

 
© BiblioMonde.com