BiblioMonde

Denys Lombard

Historien (1938-1998), un des grands spécialistes de l’Archipel insulindien

Né à Marseille en 1938, Denys Lombard est le fils de Maurice Lombard (1904-1965), directeur d'études à l'École pratique des hautes études et spécialiste de l'histoire économique des premiers temps de l'islam. Il a étudié à la Sorbonne, à l'École des langues orientales (aujourd'hui INALCO) de 1961 à 1964, pour étudier le chinois, le malais-indonésien, le cambodgien et le thaï. En 1963, il est diplômé de l'EPHE avec un mémoire sur l'histoire d'Aceh (Sumatra) rédigé sous la direction de L.-Ch. Damais. Il épouse Claudine Salmon qui se spécialisera plus tard sur les comunautés chinoises d'Indonésie.

Denys Lombard a parcouru différentes parties de l'Asie et vécu à Pékin (1964-1965) et à Djakarta (1966-1969). Il parlait une douzaine de langues européennes et asiatiques. Il a été directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) jusqu'en 1993, puis directeur de l'École Français d'Extrême-Orient (EFEO) jusqu'à sa mort en 1998. En publiant sa thèse, Le Carrefour javanais en 1990, Denys Lombard a, d’une certaine façon, ouvert la voie à une vision globale de la région. Il avait créé en 1971, avec Pierre Labrousse et Christian Pelras, la revue Archipel (Études interdisciplinaires sur le monde insulindien), revue trimestrielle qui s'impose rapidement comme l'une des premières revues internationales sur l'Indonésie et le Monde malais. Inspiré par Fernand Braudel il évoquait l'idée d'une « La Méditerranée asiatique ».


- Le carrefour javanais
- Rêver l´Asie
- Le sultanat d'Ajeh au temps d'Iskandar Muda (1607-1636)

 
© BiblioMonde.com