BiblioMonde

Daniel Varoujan

Poète arménien (1884-1915)

Né en 1884 dans le village de Perkenig (ou Brgnik) dans la région de Sivas (actuellement en Turquie) sous le nom de Taniel Tchbougkiarian, il a passé son enfance sans sa région natale. Avec sa famille, il fuit les pogroms anti-arméniens de 1896 et s’installe à Istanbul où il fréquente le Collège des Pères mekhitaristes. Il poursuit ses études à Venise à l'école Mourad-Raphaélian de Venise. De 1905 à 1909, il étudie les lettres et les sciences politiques et sociales à l'Université de Gand en Belgique.

En 1909, il est instituteur à Sivas (Sébaste), puis rentre à Istanbul (1912) où il enseigne le français et l’économie politique. Très jeune, il publie de la poésie sous le nom de Daniel Varoujan (ou Varoujean). Son premier recueil est publié à Venise en 1906. En 1914, il fonde avec d’autres écrivains arméniens un cercle littéraire voulant se réclamer de l’ére préchrétienne et païenne. Il fonde la revue d’avant-garde Méhian (Temple), illustrant le paganisme poétique dont il est l’initiateur. Dans la nuit du 24 avril 1915, Daniel Varoujan est arrêté avec beaucoup d’autres intellectuels arméniens d’Istanbul et assassiné le 23 août.

-> Taniel Varoujan ou Daniel Varujan


- Le chant du pain

 
© BiblioMonde.com