BiblioMonde

Charles de Foucauld

Explorateur et religieux français (1858-1916)

Né en 1858 à Strasbourg, Charles de Foucauld est issu d'une famille aristocratique périgourdine. Orphelin dès l'âge de 6 ans, il est élevé par son grand-père, le colonel de Morlet, à l'esprit très libre. Il reçoit une éducation religieuse, mais il perd la foi en 1874. Après avoir étudié à Saint-Cyr, il sert quelque temps dans l'armée et combattit l'insurrection algérienne de Bou-Amama (1881). Mais, il fait scandale par ses conquêtes féminines et sa vie de fêtard. Il doit quitter l'armée en 1882.

En 1882, il part en expédition au Maroc : il produit une œuvre scientifique importante qui lui vaut un prix de la Société nationale de géographie. Après avoir étudié les oasis du sud de l'Algérie, il se sentit attiré par une vocation religieuse.

En 1886, à 28 ans, il se convertit soudainement en l'église Saint-Augustin, à Paris. Il fait un pèlerinage en Terre Sainte et décide de devenir moine trappiste. Il entre en 1890 au monastère de Notre-Dame-des-Neiges (Ardèche), avec l'objectif de rejoindre pour toujours une trappe de Syrie. En 1897, il se rend finalement à Nazareth où il s'engage comme domestique au couvent des Clarisses, et vit en ermite dans la prière et la pauvreté.
Il revient ensuite à la Trappe de Notre-Dame-des-Neiges et le 9 juin 1901, il est ordonné prêtre du diocèse de Viviers (Ardèche). La même année, il se rend dans l'ouest de l'Algérie.

Charles de Foucauld vit dans le Sud-Algérien, d'abord à Beni-Abbès. Puis, en 1905, il part vivre en plein cœur du Sahara, à Tamanrasset, dans le Hoggar dans le but d'évangéliser les Touaregs. Il apprend leur langue pour se rapprocher d'eux, et écrit plusieurs ouvrages sur les Touaregs. Touché par une balle, il meurt devant son ermitage, le 1er décembre 1916, à l'âge de 58 ans, d'une balle perdue tirée accidentellement par un jeune Touareg chargé se sa protection.

De Foucauld a laissé de nombreux documents scientifiques qu'a publiés l'université d'Alger, ainsi que des Écrits spirituels. (source : Éditions du Jasmin)

« 11 instituts religieux, deux instituts séculiers et six associations publiques ou privées de fidèles, l'ensemble formant l'Association famille spirituelle Charles de Foucauld. Tous ont en commun les grandes orientations de ce dernier, en portant une attention particulière aux pauvres.

Symbole du dialogue entre chrétiens et musulmans au temps de l'Algérie française, Charles de Foucauld a aussi laissé derrière lui de nombreux écrits spirituels, une abondante correspondance, et un ouvrage d'explorateur et de géographe, Reconnaissance au Maroc. » (Le Nouvel Observateur, 14 novembre 2005). Le père Charles de Foucauld a été béatifié en novembre 2005 par le pape Benoît XVI. Quelques 15 000 disciples, hommes et femmes, se réclament aujourd'hui de lui à travers le monde.

Sur la Toile

Le site de la Spiritualité Charles de Foucauld


Livres sur l'auteur

Charles de Foucauld : la biographie de Jean-François Six

Charles de Foucauld, le chemin vers Tamanrasset

La mort de Charles de Foucauld

Charles de Foucauld : moine et savant

Passer par le désert, sur les traces de Charles de Foucauld


- Reconnaissance au Maroc
- Dictionnaire touareg-français
- Un temps avec Charles de Foucauld
- Chants touaregs
- Correspondances sahariennes

 
© BiblioMonde.com