BiblioMonde

Bruno Barbey

Journaliste et photographe français

Né en 1941, Bruno Barbey a vécu au Maroc jusqu'en 1953. En 1961 il entre à l’École des Arts et Métiers de Vevey en Suisse. En 1966, il est invité à rejoindre l'agence Magnum, aux côtés de Henri Cartier-Bresson et Marc Riboud. Considéré comme l'un des pionniers du reportage en couleur, Bruno Barbey redécouvre en 1972 le Maroc et précisément Fès.

Durant les années 1979 et 1980, il photographie la Pologne en pleine crise. Son travail dans ce pays en fait un des pionniers du reportage en couleur. Il a couvert de nombreux conflits dont le Biafra, le Vietnam, le Cambodge, le Moyen-Orient, la Palestine, l'Irlande, le Koweït, le Kurdistan...

Depuis 25 ans, il retourne fréquemment photographier le Maroc, pays de son enfance, et constitue un fond photographique sur ce pays. Son travail est régulièrement publié dans les magazines internationaux tels que Time, Life, National Geographic, Stern, Paris Match, Géo, London Sunday Times... Ses photographies ont été exposées dans le monde entier et font partie des collections de nombreux musées.


« Né au Maroc, où il vit jusqu'à l'âge de 12 ans, Bruno Barbey a gardé une fascination pour ce pays, qu'il exprime à travers 25 ans de photographies accumulées et qui sont autant de témoignages sur, aussi paradoxal que cela puisse paraître, ce qu'il nomme "Le Maroc qui perdure", plus que le Maroc qui bouge, pour sauver une mémoire en train de se perdre. Il veut photographier ce qui traverse le temps : l'humain dans son contexte et son décor. Bien sûr, il travaille sur l'ombre et la lumière, les couleurs singulières, les mises en perspective, ce qu'il appelle en fait l'identité de ce pays » (Le Temps du Maroc, 1999)

Sur la Toile

Le site du photographe

Les italiens


Parmi ses publications

 Le Maroc  (La Martinière, 2003) : retrospective du travail de Bruno Barbey sur le Maroc, textes de Jemia et JMG Le Clézio

 Les Italiens  (La Martinière, 2002)

Essaouira (Édition du Chêne, 2001)

Bruno Barbey (Photopoche, 2000).

Je ne suis pas photographe (Nathan, 1999) : Avec Annick Cojean (texte).

Mai 68, l'imagination au pouvoir (La Différence, 1998)

 Gens des Nuages  (Stock, 1997), textes de Jemia et JMG Le Clézio

Fès, immobile et immortelle (L'Imprimerie nationale, 1996), avec des textes de Tahar Ben Jelloun et de Mohamed Bennouna.

 Le Gabon  (Le Chêne, 1984)

Pologne (Artaud, 1980) : Avec le journaliste Bernard Guetta.

 Nigéria  (Jeune Afrique, 1976)


- Fès, immobile et immortelle
- Essaouira
- Maroc
- Italiens (Les)

 
© BiblioMonde.com