BiblioMonde

Boutros Boutros-Ghali

Diplomate égyptien

Né en 1922 au Caire, dans une famille de la haute bourgeoisie copte, Boutros Boutros-Ghali est le petit-fils de Boutros (Pierre) Ghali (1846-1910), qui diriga la diplomatie égyptienne pendant de nombreuses années avant de devenir Premier ministre de l'Égypte (de 1908 à 1910) et le neveu de Naguib Pacha Boutros-Ghali, ministre des Affaires étrangères de 1914 à 1922. C'est l'affaire éthiopienne, en 1935, qui est à l'origine de son engagement en politique.

Après des études de droit au Caire (achevées en 1946) et de sciences politiques à Paris, Boutros Boutros-Ghali a été professeur de droit international à l'université du Caire et dans plusieurs institutions académiques étrangères avant d'occuper les fonctions de ministre d'État aux Affaires étrangères d'Égypte (1977-1991) égyptien sous la présidence d’Anouar el-Sadate. Il accompagna ce dernier lors de son fameux voyage à Jérusalem en 1977. Il a ensuite été, face à Moshé Dayan, l’un des principaux négociateurs des accords de paix israélo-arabes, en 1979.

Boutros Boutros-Ghali a ensuite été secrétaire général des Nations unies (1992-1996), et le premier secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (1998-2002). Il a ensuite été nommé président de la commission nationale égyptienne des Droits de l'homme, ainsi que du panel international Démocratie et développement à l'Unesco, du South Centre à Genève.

Sur la Toile

Une page sur le site de l'ONU


- Mes années à la maison de verre
- Émanciper la Francophonie
- En attendant la prochaine lune... Carnets 1997-2002
- 60 ans de conflit israélo-arabe

 
© BiblioMonde.com