BiblioMonde

Arnold J. Toynbee

Historien anglais (1889-1975)

Né en 1889, Arnold Joseph Toynbee a fait des études classiques à Winchester College et à Balliol College. Il a commencé sa carrière d'enseignant d’histoire grecque et byzantine à Balliol en 1912, et ensuite à l'Université de Londres, puis à la London School of Economics, et à l'Institut royal des affaires internationales (RIIA) à Chatham House.

En 1915, il est affecté aux renseignements politiques du British Foreign Office, et est délégué à la Conférence de la paix de Paris en 1919. En 1915, il publie Le massacre des arméniens : le meurtre d'une nation (Hodder & Stoughton 1915) (Payot 1916)

Arnold J. Toynbee est directeur des études au Institut royal des Affaires internationales (RIIA) de 1925 à 1955) et professeur de recherche d'histoire internationale à l'Université de Londres. Il est le coéditeur du rapport annuel du RIIA, la Revue des affaires internationales. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille à nouveau au Foreign Office et participe aux pourparlers de paix après la guerre. Il voue une grande admiration pour la révolution d'Ataturk qu'i rencontre à plusieur reprise.

Historien, Arnold Joseph Toynbee a produit une théorie générale de l'histoire et de la civilisation. Son analyse en 12 volumes de l'essor et de la chute des civilisations, Étude de l'histoire (A Study of History), 1934-1961, est une synthèse de l'histoire mondiale basée sur les rythmes universels de la croissance, de l'épanouissement et du déclin. Il était le neveu d'un grand historien de l'économie, Arnold Toynbee (1852-1883), créateur du concept de révolution industrielle.



- Massacre des Arméniens (Le)

 
© BiblioMonde.com