BiblioMonde

Aris Fakinos

Écrivain grec (1935-1998)

Né à Maroussi, près d'Athènes en 1935, Aris Fakinos s'est installé à Paris en 1967 après le coup d'État des colonels qui avaient interdit ses livres. Ancien professeur à l'Institut français d'Athènes, il avait abandonné l'enseignement dans les années 1960 pour se consacrer à la littérature et au journalisme. Jusqu’à la chute de la junte, en 1974, Aris Fakinos mènera de Paris la lutte pour le retour à la démocratie en Grèce. En 1969, paraît en France son premier roman, Derniers barbares, bien qu'écrit en grec et traduit en français, il ne sera publié en Grèce que dix ans plus tard. Les romans se succèdent, ils sont traduits par sa compagne Roselyne Majesté-Larrouy et sont publiés au Seuil et chez Fayard. Son œuvre qui puise dans la mémoire collective du peuple grec est faite d'épopée, document historique, tradition orale. Éditorialiste au quotidien Ta Nea, Aris Fakinos était aussi producteur à Radio-France, spécialiste de la musique traditionnelle. Mort en mai 1998, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), d'un oedème pulmonaire, il a beaucoup contribué à la diffusion de la culture grecque en France où il demeure plus connu qu'en Grèce.


- Grèce
- Vie volée (La)
- Maître d'œuvre (Le)
- Citadelle de la mémoire (La)

 
© BiblioMonde.com