BiblioMonde

Ante Popovski

Poète macédonien (1931-2003)

Né en 1931 à Lazaropole (République de Macédoine), Ante Popovski a fait des études de médecine avant de décider de se consacrer à la littérature. Il est le traducteur en macédonien de Eugenio Montale, Yéhuda Amichaï, Georges Séféris, Odysséas Elytis, Ismail Kadaré... À 24 ans, il publie son premier recueil de poèmes à Skopje. Ministre de la santé de la République fédérée de Macédoine à l’époque de Tito, puis directeur du quotidien Nova Makedonia, il tombe ensuite en disgrace. Ses poèmes ont été traduits en une vingtaine de langues. Il était membre de l'Académie macédonienne des sciences et des arts.

« En 1963, il travaille à la Radio-Télévision macédonienne à Debar. En 1967, il est nommé vice-président de la Commission des relations culturelles avec l’étranger de la Macédoine. Deux ans plus tard, il entre au Conseil exécutif de la République socialiste fédérée de Macédoine. En 1970, il devient directeur de l’entreprise nationale de publication des journaux. De 1974 à 1983, il est directeur de la société d’État Vardar Film.

S’éloignant du titisme, il passe quelque temps en prison. En 1990, il fonde le premier parti nationaliste macédonien : Makedonka Aktsia (MAAK), qu’il quitte quelques années plus tard, déçu par la vie politique de la jeune Macédoine indépendante. » (extrait d'un article de Christophe Chiclet, Le Courrier des Balkans, 9 octobre 2003)


- L'innommé

 
© BiblioMonde.com