BiblioMonde

Angel Wagenstein

Cinéaste et romancier bulgare

Né 1922 dans une famille juive de Plovdiv (Bulgarie) Angel Wagenstein a passé son enfance en exil à Paris où sa famille s’est réfugiée pour fuir la répression des autorités bulgares à l’égard de tous les mouvements progressistes. Son père milite à gauche, lui même restera fidèle à ces engagements familiaux.

Les Wagenstein sont des juifs ashkénazes venus de Roumanie, mais du côté maternel, Angel descend, comme la plupart des juifs bulgares de ceux qui ont été chassés d’Espagne en 1492.

Angel Wagenstein retourne dans son pays à la faveur d'une amnistie et, encore lycéen, milite dans une organisation antifasciste alors interdite par le pouvoir. Des actes de sabotage lui valent d'être interné dans un camp de travail d'où il s'évade pour rejoindre les rangs des Partisans. Dénoncé, arrêté, torturé et condamné à mort en 1944, il ne doit son salut qu'à l'arrivée de l'Armée rouge.

« Le communiste que j'envisage aura combattu le fascisme brun en Allemagne, noir en Espagne, rouge dans les pays dits du socialisme triomphant et en la défunte URSS. Il le demeurera toujours, déçu et amer, meurtri par les crimes, les retournements et les trahisons commises au nom des lendemains improbables. Redresseur de torts, il ne reniera jamais ses premières convictions. Quant au juif, conclut l'écrivain, son discours provocateur, religieux ou athée, de droite ou de gauche, sioniste ou marrane, opposera toujours aux catastrophes qui le cernent soit l'ironie, soit l'humour subversif teinté d'autodérision. » (Angel Wagenstein)

À la fin de la guerre, il suit des études cinématographiques à Moscou et signe par la suite les scénarios d'une vingtaine de longs-métrages, récompensés par de nombreuses distinctions internationales, dont en 1959 le Prix spécial du jury à Cannes pour Étoiles qui met en scène les amours d'un militaire allemand avec une déportée juive bulgare. Angel Wagenstein a aussi réalisé des documentaires et des films d'animation.

Dans les années 1990, il s’est lancé dans l’écriture de romans : Le Pentateuque ou les Cinq livres d'Isaac qui évoque avec humour la destinée des juifs d’Europe centrale, est un succès immédiat. Plus qu’avec ses productions cinématographiques, aujourd’hui un peu oubliées, Angel Wagenstein est en train de devenir, par sa production littéraire, une figure incontournable de la culture européenne.

Sur la Toile

Des photographies d’Angel Wagestein du photographe Olivier Roller


- Le Pentateuque ou les cinq livres d'Isaac
- Abraham le Poivrot (Loin de Tolède)
- Adieu Shanghaï

 
© BiblioMonde.com