BiblioMonde

André Fabre

Historien et linguiste (1932-2009), l'un des pionniers des études coréennes en France

Né 1932, André Fabre avait été le premier lecteur de français envoyé en Corée, en 1963, où il a vécu cinq ans. Il était diplômé de chinois, coréen, japonais et russe. En 1968, il avait inauguré la chaire de langue et civilisation coréenne à l'Inalco, l'Institut de langues et civilisations orientales (Paris), qu'il a occupé jusqu'en 1998. Il a aussi enseigné à l'université Qyzylorda du Kazakhstan.

« Il est l'auteur de manuels d'enseignement de coréen, de traductions, dont le grand roman populaire de Pak Kyong (en collaboration avec Mine Hi-sik) , La Terre (éd. Belfond) et Le Chant de la Lune se reflétant dans mille fleuves, un des premiers textes écrits en alphabet coréen en 1443 (Autre Temps, 2008), ainsi que d'une volumineuse Histoire de la Corée (L'Asiathèque, 1998). Il s'intéressait aux sujets les plus divers, ce dont témoignent des articles traitant de la diaspora coréenne en Asie centrale sous Staline (il était professeur honoraire de l'université Qyzylorda au Kazakhstan), de la communication non verbale chez les Coréens, de Pierre Loti dans la péninsule, ou de la défense linguistique du catalan et du coréen... » (extrait d'un article de Philippe Pons, Le Monde, 22 septembre 2009)


- Manuel de coréen
- Coréen sans peine (Le)
- Histoire de la Corée

 
© BiblioMonde.com