BiblioMonde

Aleksis Kivi

Écrivain finlandais (1834-1872), considéré comme le père de la littérature finnoise moderne

Né en 1834, à Nurmijärvi, au sud de la Finlande, Alexis Stenvall s'est fait connaître sous son nom de plume, Aleksis Kivi. Fils de tailleurs, il a connu une enfance pauvre. Il a fait ses études en suédois (jusqu'au baccalauréat), mais c'est en finnois, dans un dialecte du sud-ouest, qu'il écrivit un œuvre peu reconnue de son vivant. Sa prose réaliste, décrivant la dureté et les travers de la vie rurale, à une époque où les romantiques, comme les défenseurs de la culture finnoise, en cultivaient une version idéalisée. Les sept frères (Seitsemän veljestä) et Les Cordonniers de la lande (Nummisuutarit) sont ses romans les plus connus, mais il a aussi écrit une douzaine de pièces de théâtre et des recueils de poésie. Il a vécu à Helsinki où il a beaucoup fréquenté JV Snellman, le célèbre philosophe, journaliste et politicien, qui l'a aidé financièrement, mais aussi Elias Lönnrot, Julius Krohn, et Emil Nervander. Alcolique, sa santé mentale s'est brusquement dégradé en 1867 et a dû être interné de force. Il est mort chez son frère, à l'âge de 38 ans, probablement de la maladie de Lyme. Chaque année, le 10 octobre, jour de son anniversaire est fêté en Finlande, comme le Jour de la littérature finnoise.

Sur la Toile

Une biographie de l'écrivain

Un site sur Kivi


- Sept frères

 
© BiblioMonde.com