BiblioMonde

Alban Bensa

Anthropologue spécialiste de la Nouvelle Calédonie

Né en 1948 à Paris, Alban Bensa est directeur de recherche à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et spécialiste du monde kanak. Ethnologue en Nouvelle-Calédonie depuis 1973, il a réalisé, avec le linguiste Jean-Claude Rivierre, un recueil de mythologies kanaks, puis étudié les institutions sociales et politiques du monde mélanésien à partir de l'aire linguistique paîci-cèmuhi dans le centre-nord de la Nouvelle-Calédonie.

Les « événements » de 1984-1989 l'ont poussé dans un engagement public au service de la cause canaque. Alban Bensa était un ami de Jean-Marie Tjibaou et de Yeiwéné Yeiwéné. Il raconte d’une le massacre de Hienghène, le 5 décembre 1984, dans le film de Jean-Louis Comolli Les esprits du Koniambo dont il est le personnage principal.

Après des recherches consacrées principalement aux traditions mythologiques et aux institutions politiques traditionnelles d'une région précise de l'archipel, il s'est intéressé aux transformations sociales du monde. À partir de 1990, il a travaillé avec Renzo Piano au projet architectural du centre culturel kanak et océanien à Nouméa.



Il a notamment publié Chroniques kanak (Ethnies, 1995), Nouvelle-Calédonie, vers l’émancipation (Gallimard, 1998) et a rassemblé avec Éric Wittersheim les textes de Jean-Marie Tjibaou dans La Présence kanak (Odile Jacob, 1996).

Sur la Toile

L’image brouillée de la cause indépendantiste en Nouvelle-Calédonie (Le Monde Diplomatique, février 1996)

A la recherche d’un destin commun en Nouvelle- Calédonie (Le Monde Diplomatique, juillet 1998)

Un engagement politique peut ouvrir le champ ethnographique… (Agone, 1998)


- Nouvelle-Calédonie : vers l'émancipation
- Centre culturel Jean-Marie Tjibaou à Nouméa (Le)
- En pays kanak
- Pacifique, un monde épars

 
© BiblioMonde.com