BiblioMonde

Abdou Filali-Ansary

Philosophe marocain s’intéressant aux relations entre l’islam et la démocratie.

Né en 1946 à Meknès, Abdou Filali-Ansary a occupé plusieurs hautes fonctions administratives et culturelles. Par ses écrits, il récuse le discours des islamistes marocains et soutient la fonction religieuse du roi en démontrant que la notion d’État islamique n'existe pas dans la religion du Prophète. Dans son livre L'islam est-il hostile à la laïcité ?, il explique que sécularisation progresse imperceptiblement dans la société marocaine et que tout retour en arrière semble impossible. Il dirige la revue maghrébine du livre, Prologue.

Proche du pouvoir marocain, Il est directeur de la Fondation du Roi Abdul-Aziz Al Saoud pour les études islamiques et les sciences humaines, mais partage sa vie entre Londres et le Maroc.


Parmi ses publications

 Réformer l'islam ?  (La Découverte, 2003) : une introduction aux débats contemporains

 L'islam est-il hostile à la laïcité ?  (Le Fennec, 1996 - Sinbad, 2002). Ce livre qui prend le contre-pied des représentations traditionnelles et intégristes de l'islam a connu un grand succès au Maroc.

La traduction en français de l'ouvrage de l'Égyptien Ali Abderrazik, Islam et fondements du pouvoir (La Découverte, Paris, 1994). Dans cet ouvrage paru en Égypte en 1925, l'auteur pronait une reconnaisance de l'autonomie du politique vis-à-vis de la religion.



Sur la Toile

Islam et pouvoir séculier, un article paru dans Confluences Méditerranéenne, n°32, Hiver 1999-2000.

Prologue, la revue maghrébine du livre que dirige Abdou Filali-Ansary et dans laquelle on peut lire un certains nombre de ses articles.


- L'islam est-il hostile à la laïcité ?
- Réformer l'islam ?

 
© BiblioMonde.com