BiblioMonde

Thöndrupgyäl

Écrivain tibétain (1953-1985)

Fils de paysans tibétains de l'Amdo (nord-est du Tibet), adolescent pendant la Révolution culturelle, Thöndrupgyäl intègre dès la fin des années 1970 l'Institut des Nationalités de Pékind’où il est sorti en 1983, après avoir soutenu un brillant travail sur les poèmes traditionnels de type mgur. Historien de la littérature, il a été également le premier jeune poète et auteur de nouvelles à faire l’objet d’une publication en langue tibétaine en 1981. Sa personnalité complexe et son profond nationalisme culturel tibétain ont entravé sa vie personnelle comme sa vie professionnelle et il s’est suicidé en 1985, laissant un testament où il encourageait le peuple tibétain à se réveiller. Disparu à trente-deux ans, il occupe depuis lors une position de héros culturel et national parmi les Tibétains de sa génération et de la génération suivante, qui n’en finit pas de découvrir la richesse de sa production intellectuelle (ses œuvres complètes ont fait l’objet d’une publication en six volumes à Pékin en 1997). (source : Bleu de Chine)


- La fleur vaincue par le gel
- L'artiste tibétain

 
© BiblioMonde.com