BiblioMonde

Shabkar

Yogi tibétain (1781-1851)

Shabkar Tsodruk Rangdrol Rinpoche est sans doute le sage le plus célèbre au Tibet après Milarépa. Il est révéré par toutes les écoles du bouddhisme tibétain pour sa sainteté, sa simplicité et sa faculté d'émouvoir aussi bien que de faire rire. Il a laissé derrière lui de nombreux ouvrages dont une autobiographie détaillée en deux volumes qui compte parmi les plus populaires et les plus inspirantes de la littérature tibétaine. Il est connu pour avoir promu le vegetarianisme.

Skabkar a consacré la majeure partie de sa vie aux retraites et aux pélerinages, visitant la plupart des lieux sacrés du Tibet et de la région himalayenne. Affranchi des conventions sociales et ecclesiastiques, Shabkar, bien que moine, ne dépendit jamais d'un monastère mais les visita tous. Épris de discipline monastique, mais aussi yogi accompli, il put paraître original aux yeux de ses contemporains.

L'attitude de Shabkar vis à vis des différentes écoles bouddhistes ne fut jamais teintée de sectarisme, parce que la liberté de son mode de vie l'affranchissait de la dépendance des bienfaiteurs et de la tutelle des institutions monastiques. (Source : Éditions du Cerf)

Il est souvent vénérée comme une émanation de Manjushrimitra (jam dpal bshes gnyen), l'un des patriarches de la lignée Dzogchen de l'école Nyingma. Il a été reconnu comme l'incarnation du capitaine Ngulchu Gyalse Thogme, encore vénéré par les Sakyapas, et que la renaissance de Chengawa Lodrö Gyaltsen, un proche disciple de Milarepa Je. Le Dharma a été pour lui une question de vision et de la formation personnelle, pas d'allégeance à une école.


- Poèmes tibétains
- Autobiographie d'un yogi tibétain

 
© BiblioMonde.com