BiblioMonde

Sayat-Nova

Poète et musicien arménien (1712-1795)

Né en 1712 dans une famille de paysans du village de Sanahin, près de Tiflis (aujourd’hui Tbilissi), Haroutioum dit Sayat-Nova a fait ses études à Sanahine (Géorgie). Il séjourna une vingtaine d’années à la cour du roi de Géorgie Irakli II où il occupait la fonction d’achough (toubadour), avant de tomber en disgrâce et de se retirer dans au monastère d’Haghbat. Sayat-Nova (son nom de plume) composait aussi bien en arménien qu’en géorgien et même en azéri et en persan. Il chantait ses poèmes accompagné d’un instrument de musique. Il est mort, tué lors d’un raid persan dans la région en 1795. Sayat-Nova nous a laissé de très nombreux chants d’amour et des réflexions philosophiques.

En 1968, le cinéaste géorgien, Sergueï Paradjanov, lui a consacré un film intitulé : Sayat-Nova, La couleur de la grenade.


- Odes arméniennes

 
© BiblioMonde.com